«
Skip to Content

Bruyères-sur-Oise / Amont

Le port autonome de Paris aménage une plate-forme multimodale de 22 ha en amont du port de Bruyères-sur-Oise. Un investissement de 16 millions d’euros qui anticipe la mise en service du futur canal Seine Nord.

Contexte et objectifs du projet « Bruyères-sur-Oise/Amont »

Idéalement situé (à 40 kilomètres de Paris) Bruyères-sur-Oise est, avec un trafic annuel de 250 000 tonnes, l’un des ports les plus importants du Val d’Oise.

D’une surface de 58 ha répartie en deux sites « port aval » et « port amont », le port de Bruyères constitue la façade fluviale d’une zone d’activité d’importance régionale totalisant 140 hectares.

Grâce au développement du port de Bruyères-sur-Oise/Amont, la zone d’activité est assurée de bénéficier d’une desserte tri-modale indispensable à la pérennité de sa vocation logistique, notamment dans la perspective de la mise en service du Canal Seine-Nord, qui ouvrira l’axe Seine au réseau Nord.

Historique des aménagements du port de Bruyères-sur-Oise 

1970 : la commune de Bruyères-sur-Oise décide de créer une zone industrielle sur les terrains situés entre la voie ferrée et l’Oise.

1975 : le Port autonome de Paris achète un terrain de 18 ha, aujourd’hui occupé par deux entreprises (CAT et GSM), un port public (port partagé) et un terrain dédié au terminal à conteneurs (travaux en cours). Ces 18 ha correspondent au port de Bruyères-sur-Oise/Aval.

Octobre 2006 : Le Port autonome de Paris acquiert une parcelle de 25 ha (au lieu dit du Jacloret), terrain occupé sur 3ha par l’entreprise Locapal (industrie métallurgique). Le projet d’aménagement portuaire Bruyères-sur-Oise/Amont se situe sur les 22 ha disponibles dans cette parcelle.

Décembre 2007 : Acquisition par le Port de 15 ha supplémentaires achetés à Arcelor Real Estate France (AREF) dont 30 000 m2 d’entrepôt.

  • Ces 40 ha constituent le port de Bruyères-sur-Oise/Amont.

Le projet d’aménagement « Bruyères-sur-Oise/Amont »

Le projet d’aménagement « Bruyères-sur-Oise/Amont » comprend, des travaux de viabilisation du terre-plein, l’aménagement d’une voie d’accès, la construction du port public et la réalisation d’aménagement paysagers et écologiques.

Détail des aménagements

  • Le terrassement de 2 plates-formes amodiables.
  • La viabilisation du terrain.
  • La création d’une voirie d’accès de 500m de long reliant l’entrée du port au quai et à l’ensemble des parcelles à commercialiser.
  • Création d’une desserte ferrée.
  • La création d’un quai de chargement/déchargement de 100 m de long, avec l’aménagement d’un port public directement en retrait de ce dernier.
  • Le réaménagement de la berge pour protéger et développer le milieu naturel existant (plantations, aménagement de risberme, roselières).
  • La régénération et l’entretien de la zone boisée de 4.1 ha (bio-corridor) située au Nord du terrain en bordure de la commune de Boran-sur-Oise (reboisement, plantation de nouvelles essences…).

Please install the Flash Player

Le budget

16 millions d’euros sont investis par Ports de Paris sur cette opération, dont près de 4 millions d’euros sont consacrés aux aménagements paysagers et écologiques.

Le calendrier

La durée des travaux est de 2 ans.

Début 2010 : lancement des travaux

Début 2012 : mise en service de la plate-forme multimodale Bruyères-sur-Oise/Amont